Le programme de Joly(1) est aussi un « coquetail de fruits » un cocktail, ni plus ni moins. En le lisant ,la première impression est de pouvoir faire le distinguo entre ce qu’apporte un parti ou un mouvement écologiste partout en Europe ,donc avec des idées premières des verts allemands où le militantisme était et toujours de mise surtout dans les manifestations contre les déchets nucléaires et des petits programmes sur des applications des énergies renouvelables…mais la différence est que la société allemande comme toutes les sociétés de l’Europe du Nord sont dans cet état d’esprit(un esprit éduqué) alors que la société française est loin de ce genre de préoccupation. Et la deuxième partie de ce programme est la mise en application des mesures des programmes de politique de gauche ,on dirait , un programme du parti communiste même pas d’un parti socialiste dans certains points. Il y va donc de soi,de dire que ce parti des écologistes est de gauche cela suppose que la société française peut donner naissance à un même parti mais de droite ,voire de l’extrême droite ,car le changement en général s’opère dans les mêmes chapitres qui sont d’ordre sociétal…vue encore plus haut ,il n’y a pas un système politique indépendamment des autres partis et mouvements. Et personne ne peut rien, même pas la douceur de Morizet qui critique à droite et à gauche les écologistes. Donc les présidentielles sont fonctions et de la personne(look, verbe…) et surtout de l’innovation politique ; le français et la française sont très sensibles à la valeur mystérieuse qui est l’épatement (ce qui peut les épater!). Le général De Gaulle disait souvent que les français sont des veaux ,c’est pour cette raison ,il avait établi les deux tours ,aux présidentielles.

Il est vrai ,ce programme est différent de celui de Hollande et de Bayrou ,sur le plan de la présentation et du nombre de page. Donc nous utilisons une méthode abrégée ou oblique et donc d’essayer de voir certains points,seulement.

À la page 14 : la réduction de la consommation est un travail très civique . Et dans une situation de crise les français(es) ne sont pas dans cet état d’esprit . Sinon , à Joly de dire comment. Il est certain , l’incapacité de payer sa propre facture d’électricité ,du gaz et de l’eau ,il y a une tendance d’apprentissage forcé. Les sociétés nordiques sont plus aptes et ouvertes à ce genre d’enseignement ; les gens économisent car ,d’abord,ils sont éduqués . Les écologistes font alors,leur travail d’une certaine prise de conscience ,tout au long de la vie et pas seulement aux présidentielles(d’où la récompense aux élections(par exemple en Allemagne)).
Les cinq points sont un dénominateur de tous les autres mouvements politiques . Mais l’application est une autre paire de manche. Car pour la droite actuelle , sortir du nucléaire cela veut dire rendre le prix à la consommation très élevé(une contradiction avec le souhait de tout un peuple),donc l’objectif est (certes)louable mais il faut savoir comment sortir du nucléaire(sans cette augmentaion des tarifs) et Joly ne présente aucune piste . Certes , Fukushima est une pièce maîtresse ,car cela peut arriver aussi en France ,aussi stricte que les contrôles sont effectués sur les sites. Et la contamination ou son niveau ( un seuil acceptable ou non) est une dimension très discutée entre scientifique et le politique ne peut que suivre les recommandations. Peut-être Joly veut dire , que la France est prisonnière de son nucléaire civil . Ajouter à cela , la vente de l’IPR est un commerce fleurissant et cela n’est pas étonnant que les pays tiers veulent passer directement au nucléaire militaire. Et il n’existe aucun contrôle. Un monde qui vit donc,sur un volcan et tout dépend du réveil de ce volcan.

Maintenant le reste est de la politique politicienne.

La page 22 : créer un million d’emplois est une chimère et une copie/collé des promesses des autres ; le « Small Business Act » est une idée américaine mais citée avant par Bayrou, donc il existe une concordance politique . Le deuxième point n’est pas une obligation et pour deux raisons, d’abord ,le nombre des sites qui se ferment ne sont pas légion et de deux, l’obligation est un acte de faire fuir les entreprises car la recherche première des actionnaires est de s’échapper de toute nature de sanctions ,mais par contre les salariés ,s’ils ont une volonté (il y a un doute ! ,car l’État ne favorise pas ce genre d’action par des lois afin de faciliter…) , peuvent créer par le matériel bon marché que l’État doit en disposer des sites en faillites ou en fuite(une décentralisation) ,donc un fonds de l’État dans ce sens. Le quatrième point est celui de Hollande ; il est concevable de tenir compte des métier pénible mais de ne pas généraliser cette mesure à plus de 90% des travailleurs qui ne sont pas touchés par la pénibilité, ce matin sur radio classique ,un médecin de travail qui disait qu’un travailleur sent la pénibilité quand il n’est pas reconnu dans son travail(et pourtant il ne fait pas plus de 8 heures par jour) et à l’inverse un travailleur qui fait plus de 11 heures de travail par jour, ne sent aucune pénibilité s’il existe une reconnaissance psychologique …la retraite à 60 ans est un recul qui engendre,tôt ou tard , la régression économique… cela veut dire encourager les gens à la fainéantise et que feront ces retraités devant la hausse du pouvoir d’achat si l’État ne peut plus revoir à la hausse les pensions ?

La page 24 qu’appelle-t-on un revenu décent, selon Joly ? Est-ce une revalorisation du S.M.I.C. ?
Le quatrième point sur une augmentation de 50% est un leurre car le budget de l’État devrait avoir une tendance du non gaspillage selon le deuxième point(une stratégie nationale contre le gaspillage) ,mais certains handicapés ont énormément besoin d’une revalorisation de leur pension . Sinon cela ressemble au Jackpot de Chirac ,dit de lui Mitterrand. Donc il ne faut pas se moquer des pauvres françaises et français.

La page 36 sur l’Europe. Il existe une évidence ,sans l’Europe non seulement la France mais aussi l’Allemagne et tous les 27 pays européens pris séparément seront ,tôt ou tard,dans une impasse économique ,sociale et politique(surtout l’internationale) . La Grèce est un contre exemple;sans l’Europe et sa solidarité ,la Grèce serait déjà dans une guerre civile(le plus pauvre cherche le plus riche) et automatiquement vers une Grèce des colonels qui ne serait pas loin. Néanmoins la solidarité impose des devoirs et il est vrai qu’ à la longue, Bruxelles serait la coque-pite et donc les pays en difficulté seraient pilotés par Bruxelles et un ministre de l’économie;le commissaire Rhein. Il est certain que la gérance de l’économie s’impose de plus en plus afin d’éviter tout éclatement…
Le point 1 de faire progresser vers le fédéralisme est une donne ,mais cette proposition tend vers le fédéralisme(Etats-nations) de Delors qui est une issue probable. Tenant compte d’Orban (la Hongrie) car il est n’est pas seul ,dans cet état d’esprit , il faut donc trouver une union politique avec une indépendance de chaque État. Le point 5 est une copie/coller de Sarkozy et de Bayrou ; français pour la France ,Allemand pour l’Allemagne…produire et consommer,une certaine préférence , chaque État plutôt qu’une Europe unie. Donc il existe une concurrence internationale et chaque pays essaie de tirer la couverture .
Maintenant Bendit n’est pas un bon exemple,un simple psychopathe ; il n’a rien fait de concret ou ne serait-ce que des condamnations de la politique d’Israël contre les palestiniens (plus de 11 milles palestiniens dans les prisons juifs ,des expériences scientifiques sur des pauvres palestiniens, des frappes sur les paysans palestiniens ,des violations de l’espace libanais régulièrement, des spy-caméra dans les sommets de montagnes libanais, les exécutions des savants iraniens(or c’est une mission impossible car se sont des laboratoires et le savant n’est qu’un parmi d’autres), le va-t-on guerre contre l’Iran ,le Syrie…(or ce sont les peuples qui sont maîtres des changements) , il est pour les dictateurs marocains,algériens, de l’Arabie saoudite or il faut condamner toute dictature on essayant d’aider les peuples et il n’y a pas de choix à faire (2),(3)…) or ,l’Europe est à l’opposée de tout cela;l’Europe est démocratique et sur toute la ligne, l’Europe appelle un chat un chat. D’ailleurs le colonel Chelouati disait que le soutien ou non de l’Europe ,peut être une dimension.

la page 38;le point 4 qui est la dissolution de la cellule Afrique de l’Élysée est une bonne initiative . Par contre ,le parlement est une dimension mais devrait être en parallèle avec l’Élysée …sinon c’est un retour à la quatrième république.

La page 40 ,une France ouverte , si il existe un retour à la situation de la France avant l’établissement des visas ,ce qui est ,parfaitement faisable et acceptable par l’Europe si on croit Malmstöm ,la commissaire européenne(chaque État est libre). Ce qui est en contradiction avec les thèses du F.N. ,mais il faut avoir le courage de ces idées . Hier Lepen parlait de réduire les naturalisés de 200.000 à 10.000 par an ,que dit Joly et est-ce réalisable ? Car il faut un affrontement des idées , pour donner du piment à cette présidentielle. Par contre , il fallait ajouter un sixième point concernant ma question que j’ai déjà posé à Joly (sur son site de présidentielle) concernant la naturalisation de tous les anciens combattants ,des anciennes colonies,de l’armée française ,qui ont fait les guerres de la France(Indo-Chine…) et la naturalisation de leurs enfants.

La page 46 qui concerne le VI ème république. Mettre fin à l’impunité du chef de l’État est une bonne initiative, mais cela reste insuffisant ,car il faut un projet très ficelé;les différentes républiques française sont des projets très ficelés . L’égalité entre l’homme et la femme n’est pas du ressort d’une constitution mais d’une prise de conscience de tout une société et en premier lieu de la femme même. Car d’un autre côté, la société ne peut pas se résumer à une société robotique et dans une société démocratique(par définition)rien ne s’impose y compris par la loi mais par un consentement (qui est une majorité qualifiée). Le point 4 est un non sens , de mettre toutes les langues régionales comme des langues officielles cela provoquerait à moyen terme , une disparité des régions ,cela veut dire aussi avoir une France à plusieurs vitesses,…et reprendre le débat sur la civilisation.

La diva Oum Kalthoum chantait : qui veut dire, la présidentielle est une affaire de tout un peuple est une question d’Honneur.RE10GMT23 (1) http://evajoly2012.fr/files/2012/02/projet-evajoly-final.pdf (2) http://www.youtube.com/watch?v=Yc4S4ArAHH0 (3) http://www.youtube.com/watch?v=LU23me64obc »>http://www.youtube.com/user/TheRachidelaidi?feature=mhee#p/a/u/1/rmnwmQAO1hc
qui veut dire, la présidentielle est une affaire de tout un peuple est une question d’Honneur.RE10GMT23
(1) http://evajoly2012.fr/files/2012/02/projet-evajoly-final.pdf

(2) http://www.youtube.com/watch?v=Yc4S4ArAHH0
(3) http://www.youtube.com/watch?v=LU23me64obc

Advertisements