Parfois on se demande si la personne qui discours ,croit ou non à ce qu’il dit . Ou il existe une ligne politique à suivre . Le discours d’Ahmadinejad ,d’aujourd’hui à l’occasion de la conférence sur les jeunes ,à Téhéran est dans ce sens ; s’agit-il d’une non compréhension ou d’un acte volontaire ?

Essayons de mettre en lumière quelques points de son discours. L’occident avait envahi les pays musulmans et installé (voire armé) les dictateurs . L’envahissement était réel car il a donné naissance aux colonialisme . La cause première ,sans aller jusqu’à Charlemagne , était économique;exploiter les richesses des pays (musulmans ,entre autres) qui vivaient déjà dans une dictature (une clique qui gouvernait et faisait régner la terreur par l’intermédiaire de Makhzen et du bergag). Donc il n’existait pas une démocratie à l’européenne ou autre ; le peuple n’avait pas son mot à dire dans la gérance de l’ État qui n’existait pas . La voie du colonialisme était simple et facile ,car il suffisait de maîtriser cette clique (le haut de la pyramide) et l’européen ,de l’époque envahissait les pays musulmans. Il est certain que l’Islam n’ a pas été pratiqué dans ces normes ou dans sa philosophie ouverte(plus aérée ,la philosophie de l’ Afghanie(philosophe)…ou d’autres qui voulaient un Islam plus ouvert fonction de son époque), car pour beaucoup d’observateurs et d’analystes (musulmans et non musulmans) l’Islam a tous les moyens de s’adapter;les règles de la démocratie à l’européenne existe dans l’Islam mais il existe d’autres règles dans l’Islam qui sont incompatibles avec la démocratie à l’européenne. Ceci étant, quand l’occident avait mis pied sur terre musulmane , il cherchait un interlocuteur pour le commerce, l’exploitation des richesses…mais avec qui ?!

Avec le temps, l’économie européenne devient de plus en plus fleurissante et tributaire,donc apporter de la richesse dans les pays européens et, il y va donc de soi , l’occident de l’époque n’était intéressé que par sa courte vue ; il fallait donc maintenir le robinet ouvert le plus de temps possible sans avoir une pensée plus politique basée sur une vision et non une tactique ou une stratégie. D’où les mouvements de décolonisation. Et par la suite , il était évident, que pour maintenir le robinet ouvert il fallait donc installer des dictateurs;cela veut dire renforcer par les armes , par la presse …la position des dictateurs (Maroc,Algérie…)alors que l’évidence sautait aux yeux ; un peuple démuni qui crève chaque jour, des milliers qui sont noyés dans la méditerranée et 80% de ceux qui arrivent sur les plages de l’Europe de sud(Espagne ,Italie,…) sont renvoyés chez eux (l’expulsion est une monnaie courante qui signifie l’entente avec les dictateurs en place). Donc l’envahissement est une donne plus économique que politique. Et tout pays qui se trouve dans cette position(celle des européens) ne différerait guère ,d’où les craintes des européens sur la position de l’Iran dans la région ,quoique !, car l’Iran est un pays riche de ses propres ressources naturelles, mais il s’agit d’une crainte (justifiée ou non , c’est un autre débat). L’envahissement n’était pas d’éliminer des peuples au sens de Hitler avec les juifs ,les communistes, les tziganes, les Roms … l’envahissement avait un objectif économique ni plus ni moins, certes ,cet envahissement n’était pas préparé politiquement ,car les politiques de l’époque (une majorité) étaient préoccupés par la misère(la faim, les maladies,…) de l’Europe et on peut dire ,qu’ils n’avaient pas pas une vue à long terme ,donc pas des vrais politiques,car être chevronné en politique est d’avoir une vue dégagée. Malheureusement , la courte vue existe encore aujourd’hui ,d’où le rôle des lobbys de maintenir le politique dans cet état d’esprit ,car à l’évidence ,il sert les intérêts des lobbys et ces intérêts sont à court terme. Il y va de soi , un politique qui a de l’envergure est de plus plus réduit ,à terme,au silence . Heureusement ,avec les technologies d’aujourd’hui (Internet…)le citoyen est de plus en plus averti(gratuitement) et politisé . L’autre remarque d’Ahmadinejad est qu’aux U.S.A. ,il n’ y a comme choix que républicain ou démocrate. Certes ,en fin de course, mais il existe, d’autres partis qui concourent aussi à la présidence(dits des outsiders), mais il faut dire , que l’américain est plus dans une tendance consommateur que politisé ,en l’occurrence ,l’européen est plus politisé . Car la politique est cet échappatoire que tous les laissés pour compte(plus de 90%de la population) se réfugient pour se faire valoir qui est la seule voie pour rendre une justice et contrer toute sorte de dictature;la parole donc au peuple par l’intermédiaire de ses politiques et donc c’est au politique d’être au niveau . Par exemple , quand Shultz ,le président du parlement européen a donné une réponse à Orban(le premier ministre hongrois qui disait que l’Europe est de confession chrétienne)en disant, que lui est catholique mais dans l’assemblée il y a beaucoup de confessions , mais seulement voilà,l’assemblée, en nombre réduit , chacune et chacun des eurodéputés représente des milliers d’électeurs qui ne sont pas tous de la même confession donc l’argument de Shultz est à courte vue (il croit à ce qu’il voit :cohen(qui était pâle de visage et il n’avait pas donné son spectacle habituel de ses applaudissements issues des psychopathes de juifs du sud de Maroc) ,Rébecca,…), car ,le sens premier est que l’Europe est chrétienne par naissance ,dans le sens qu’elle n’avait pas accepté ni l’Islam ,ni le judaïsme,ni le Boudah…(la France est la fille aînée de l’ Église…)mais pour être juste , il faut redéfinir au sens statique du terme(avec des statistiques plus poussées ), si les 500 millions d’européens sont chrétiens ou athées ou … mais ce n’est pas politique par définition de la séparation de la religion et de l’ État. La réponse de Shultz n’est pas basée(au sens de la précision) s’il parle de la religion de l’ État (avec de l’influence qui engendre sur le dessein de l’ État)ou des citoyens .

Il est certain la liberté d’expression est une chose publique importante ;le sens est de savoir qu’il existe une responsabilité dont chacune et chacun doit assumer et ceci est le début d’une véritable démocratie . Donc on n’est pas politique car, tout le monde veut de vous ,mais on est politique quand votre conscience est suffisamment apte à servir l’intérêt général. Obama avait démarré très bas dans les sondages , Bayrou après toutes les trahisons …c’est donc la persistance qui contribue à la réussite. Ceci au sens classique mais reste encore valable sinon , les dérives de l’ État n’est que le choix politique (voire psychologique) des personnes qui ont en la charge ; si le chef de l’ État peut être manipulé ,c’est tout le pays qui paye le pot cassé de son président. Car il faut savoir séparer entre les discours d’un candidat ou candidate à la présidence et ses propres moyens de gérer un État . Le discours d’Ahmadinejad est un simple discours sans fondement ou d’apport personnel . Car un discours doit avancer sur 2 pieds qui peut donc laisser aux analystes de prévoir le comportement réel de la personne dans son étoffe de président ,responsable. Quand il dit que le tours des autres pays arrivera , il fallait ajouter la condition siné-qua-non , que si le monde reste stagner dans sa pensée politique , or cette condition ne peut être vérifié car tout bouge, tout change …ainsi l’histoire est faite. Par contre ,quand le Général Hammou disait au Général Oufkir que son tour arrivera ,pour retourner les armes contre le Makhzen qui suivait l’exécution dans une chambre protégée , là ,il avait raison ,car d’autre part l’histoire lui a donné raison et c’est ainsi qu’avant le colonel Chelouati avait préciser qu’il faut se débarrasser de ce palais royal et de leurs bergags ,car aucune démocratie ne sortira de ce palais de cauchemar (en argot marocain:la charité (en argent) ne sort jamais de la prison). Mais Oufkir était en surveillance très étroite car le palais voulait l’éliminer plus tard après l’avoir utilisé. Donc le général Hammou savait tout cela et son appel était plutôt dirigé vers l’armée pour qu’elle se débarrasse de ce putain de palais royal ,l’armée marocaine n’est pas sourde et finira par sortir,tôt plutôt que tard en cette période de printemps arabe, pour terminer le boulot et instaurer la démocratie et donner naissance à une première république marocaine,au sens européen… le mouvement de 20 février est trop infiltré ,les manifestations peuvent être de plus en plus sauvage(les rifains,…) à moins si les armes (voire les missiles )circulent déjà (le palais d’Assad a été attaqué par un missile ,pour accélérer le mouvement) le Maroc ,l’Algérie …vivent au jour le jour et le peuple a toujours raison de se révolter. en arabe : « الحر بالغمز والعبد بالدبز » et, tous les dictateurs arabes sont dans la même impasse ,ils ne peuvent rien.

Alors Amadinejad un politique ou un simple représentant ? Ceci est un autre débat. Rien ne se détecte ,pour savoir si Ahmadinejad va défendre la Syrie(application des accords entre les deux pays) ou il peut lancer des attaques contre tous les navires du détroit d’ Hormuz…

Comme chantait la diva Oum Kalthoum :  cela veut dire l’honneur est une valeur intrinsèque, est une des valeurs de la démocratie ,du printemps arabe.RE11HGMT49

Publicités