Le chemin le plus court est une ligne droite . Le gouvernement marocain veut se montrer propre(refuse la maison et voiture de service,…) mais c’est une apparence d’une certaine catégorie de voleur. Car l’Etat n’est pas quelques personnes ou un parti mafieux, la faillite du Maroc est énorme et de deux si le gouvernement touche à certains points sensibles ,le gouvernement serait remercié ,ni plus ni moins par le palais. Or ,il faut touché les cordes sensibles de ce pouvoir en place et pas de subterfuges ou des détournements, car, il faut savoir qu’il faut des milliards pour rétablir un certain niveau de vie et les milliards sont dans les poches du palais et de sa clique et donc pas avec les coupes des fonctionnaires… ,en tout et au mieux quelques millions ;très insuffisants et ce n’est pas la méthode . D’autant plus les gens n’ont pas suffisamment d’argents(déjà pour survivre et encore!:le S.M.I.C.(officieux ,car tout est à construire) 200euros/mois(sans sécurité sociale…) alors qu’avec le niveau de vie ,ce salaire devrait être de 800euro/mois ,plus de 80% des marocains(jeunes et seniors sont sans travail… ) . Donc , ce qui prouve encore une fois leur non capacité politique et leur intention mal saine;le calcul est simple ,provoquer le peuple par le biais des salaires pour récolter les fruits de la révolte, un faux calcul,car d’autant plus ,cette bombe à retardement au Maroc bouge et entrain de se secouer lourdement ,sans l’aide de ce gouvernement ou les partis dans les rues et finira donc par exploser. La voie la plus simple est de démissionner et un retour à la rue ,car c’est la rue qui détermine le chemin à suivre qui n’est rien d’autre que lapremière république marocaine reconnue dans tous les slogans et les manifestations,dans toutes les villes marocaines. Certes , le peuple marocain n’ a plus peur .http://www.youtube.com/watch?v=b-Rpm_xJq5I&feature=related

La Syrie , Assad est dans un dilemme plus psychologique :les réformes et la pesanteur des (d’après lui )terroristes et des résistants(d’après l’opposition). Il veut une union politique nationale mais il hésite devant son dilemme qui est une forme de menace (c-à-d sous la pression ,Assad ou sa clique dirigeante dénoue la crise,à leur manière) or ,encore une fois le chemin le plus court est une ligne droite ,le discours d’Assad n’apporte rien de spéciale ,car tout le monde victime ou l’international ou même les syriens qui se manifestent pour Assad …attendent avec patience,la démission d’Assad et tout le programme politique se déroulera par la suite,dans une entente nationale . Il est évident , que la meilleure carte pour Assad,aujourd’hui, est de déclencher une guerre avec des missiles contre Israël (car l’ennemi de mon ennemi est mon ami) avec l’aide de Hizbollah (de toute façons ,l’Iran se manifeste de plus en plus contre les U.S.A. et l’élimination des psychopathes juifs d’Israël) mais toujours avec la démission d’Assad et,la différence est dans le comportement de tout un peuple après la démission (qui vaut mieux que le sort de Moubarak ,en Egypte). Sinon ,la seule voie qui reste est le suicide dont Assad est victime de toute sa clique; il faut donc un autre discours qui se fera en deux mots et comme toujours en arabe « من قل ودل  » . la glose sur la manière de faire la révolution reste aux historiens de la faire ,mais la révolution qui compte ,avec ces défauts est celle qui se fait dans le présent. Certes , la Syrie d’Assad était un contrepoids devant cette politique de 2 poids 2 mesures appliquées par l’occident (pour protéger Israël ),mais encore une fois , il s’agit de la politique extérieure de la Syrie or ce qui se passe aujourd’hui ,comme au Maroc ou en Algérie … est de la politique intérieure de quoi il s’agit . Les citoyens arabes sont devenus des esclaves devant d’autres peuples européen et occidental ,en général: ni pouvoir d’achat , ni sécurité sociale ,… et l’immigration vers l’Europe est économique au premier plan or tout ce peuple arabe ont des gouvernements et en général ,deux Etats dans un Etats (palais présidentiel ou palais royal…) accumulent des milliards et le peuple vit dans une détresse incroyable . Donc vivement la révolution qui doit bâtir les bases ,les fondements d’une véritable démocratie et la lutte permanente contre le retour à la corruption, aux vols, au passé . à Assad de donner plus ,une politique plus concrète …le citoyen veut du concret. Le discours d’aujourd’hui d’Assad est plus pédagogique or la situation demande et exige du concret ;sa propre démission , la démission de son frère ,la clique car les victimes demandent justice, comment faut-il juger les donneurs d’ordres et des deux côtés mais qui saute aux yeux est le pouvoir en place. Le Maroc aussi devrait foutre le camp , car le peuple marocain souffre en silence.

La diva Oum Kalthoum chantait :  » أروح لمين ومين ح يرحم أسايا
واقول يامين ومين ح يسمع ندايا
 » cela veut dire ,les manifestations pacifistes durent et dureront encore plus longtemps car le mal est très enraciné dans les palais et l’armée doit rentrer en jeu (tôt ou tard) ,le colonel Chelouati disait[b] l’armée doit être du côté du peuple et épouse ces revendications et non les pouvoirs en place(corrompus jusqu’à la moelle)[/b].RE10HGMT54
[url][/url]

Advertisements