Un boycotte des élections réussit, c’est par définition , le pourcentage devrait dépasser 80%, ce qu’on appelle une majorité écrasante;en France ,dans certaines élections(et de plus en plus ) il atteint plus de 60%. Car ,il faut tenir compte d’un peuple « déboussolé » par la politique de « bergag »(délation, faire souffrir les pauvres gens(ciblés)…); donc , le boycotte est une meilleure voie démocratique pour dire NON .

Mais il est certain qu’un pouvoir en place qui veut et a l’intention d’ignorer les résultats , il se contentera des résultats et continuera comme si rien n’était . Là, le passage d’un état passif à un état agressif(et pour cause) devrait voir le jour y compris l’affrontement avec la force de l’ordre,dans certains cas(les « snippers »…). La désobéissance est aussi une arme ou encore continuer à manifester tous les jours … Car , il s’agit pour les marocains de défendre un idéal (dans toutes les révolutions arabes) à savoir une vie démocratique, une vie décente,une vie avec un pouvoir d’achat …qui n’ont jamais connue et, les marocains ne veulent plus cette politique basée sur le « bergag ». Il y a tout ce qu’il faut au Maroc , un salaire minimum devrait être dans les 8000dh, selon certains analystes. Mais d’un autre côté, la révolution arabe et marocaine en particulier, a de la patience ,car l’objectif à atteindre est toujours le même:une première république marocaine avec des fondements démocratiques . Le colonel Chelouati,de l’institution militaire, savait qu’une transformation d’un mode de vie à un autre démocratique demande et exige du temps ,donc la pertinence .

La diva Oum Kalthoum chantait : « و ما نيل المطالب بالتمني ولاكن تؤخذ الدنيا غلابه « ,cela veut dire tous les moyens démocratiques sont valables, dans la condition où l’objectif peut être atteint et devrait l’être.RE18HGMT26

Advertisements